Divers

Publié le lundi 14 mai 2018

Depuis décembre 2015, la Faucheuse 44 multiplie les apparitions et les messages : à l’arrière des bus urbains à Nantes, sur Facebook et Twitter, sur le réseau Lila, dans les cinémas de l’agglomération nantaise… Et pourtant, elle frappe toujours autant. Pour la seule année 2018, 21 personnes ont croisé sa route dans le département. Autant de vies et de familles brisées par ces drames. Depuis le 2 mai, YouTube est son nouveau terrain de jeu avec toujours le même principe : des messages directs et sans concession.
Découvrez ses messages dans le PDF ci-joint.